Millennials ? Les DRH vous entendent !

millenials-2-300x225

Je suis toujours étonnée de voir à quel point la question des Millennials fait encore couler beaucoup d'encre. Je pensais que l'on avait déjà tout dit sur le sujet. Je pense même qu'on leur prête trop de caractéristiques différentes des autres générations. Finalement, je me dis souvent que cette population se donne les moyens de dire tout haut ce que les précédentes pensent tout bas.

Et donc, MERCI à vous d'œuvrer pour une révolution managériale que chacun saura apprécier.

Investis et libres ! Ce que disent les DRH

  • Thierry - DRH d'une ESN - « Cette génération est hyper connectée. Elle travaille avec le smartphone à la main et switche en permanence entre le pro et le perso (SMS, twitter, facebook...). Elle cherche avant tout à multiplier les expériences, les rencontres... »
  • Cécile - DRH d'un groupe immobilier – « Ils veulent tout très vite, un poste stimulant sans routine, une bonne rémunération, du temps pour l'extra-professionnel et sans faire de concessions concernant leur vie personnelle.»
  • Satine - DRH d'une startup devenue grande - « Au-delà du fait qu'ils s'agissent de professionnels en début de carrière qui ont besoin d'accompagnements spécifiques en terme de formation et d'intégration, il y a un enjeu d'écoute et d'adaptation plus fort de l'entreprise, en terme de management, de missions, et d'environnement de travail. C'est une génération qui sait se montrer très engagée et qui apprécie de pouvoir partager ses valeurs sur le lieu de travail. »
  • Valérie – RRH d'une PME industrielle – « Je dois avouer que je ne rencontre pas de souci avec la génération Y ! Les expériences sur des fonctions support ont été totalement réussies avec des collaborateurs enthousiastes, souriants et une vraie volonté d'apprendre. »
  • Rose – RRH d'une société d'ingénierie secteur bâtiment – « Cette génération est très connectée et très bien renseignée, très exigeante par conséquent vis-à-vis de son entreprise et les conditions de travail. Ils recherchent l'autonomie et la responsabilité dans leur poste, tout de suite, et ils ne supportent pas le management trop directif ».
  • Violette - RRH secteur santé – « On observe un réel investissement dans le travail et un fonctionnement en mode projet – donc en parallèle, ils ont plus de lassitude à gérer des missions courantes et récurrentes. »

Plus d'ouverture et de reconnaissance ! Ce que font les DRH

  • Thierry - « J'ai surtout adapté mon mode de management en terme de fréquence et de contenu des échanges, afin de répondre aux besoins de chacun ».
  • Nadine – RRH d'une PME dans le négoce - « Notre site Internet met en avant des bonnes pratiques d'entreprise en matière de RSE, elles sont toujours appréciées par cette génération ».
  • Céline – « Sur la partie RH : nous essayons de proposer de bonnes conditions de travail, des missions diversifiées pour éviter la routine et de mettre en place un plan de mobilité interne pour éviter des départs précoces. Pour le moment, nous parvenons plutôt bien à fidéliser. »
  • Satine – « Nous proposons un accompagnement managérial (toutes les 2 semaines maximum), la possibilité pour chaque salarié de s'impliquer dans un programme caritatif d'entreprise, la mise en place d'actions respectueuses de l'environnement, et d'enquêtes sur la vie au travail (trimestrielle), une réflexion collective sur les valeurs, de nombreux événements conviviaux. »
  • Valérie – « Pour attirer des talents, nous proposons des nouveautés et des facilités dans l'organisation du travail, nous avons mis en place les modalités d'organisation innovantes suivantes : télétravail, bureaux partagés, proposition d'espaces de coworking ».
  • Georges – DRH d'un éditeur de solution e-commerce – « Cela passe surtout par la possibilité de leur proposer des nouveautés dans leur poste de travail, les écouter, et leur permettre de monter en compétences constamment. »
  • Violette – « Nous proposons des entretiens informels assez réguliers. Nous laissons une réelle autonomie et organisons un bilan à la fin de certaines missions avec retour sur expérience. Nous allons former les managers à adapter leur mode de management. »

En conclusion : Des attentes transgénérationnelles plus que générationnelles ?

Satine - « Néanmoins, au-delà d'un effet générationnel, on assiste à la reprise de pratiques observées dans les relations entre les marques et les consommateurs (enquête de satisfaction, programme d'expérience collaborateur). Finalement ces pratiques profitent à tous les salariés. En effet elles questionnent positivement des pratiques managériales qui ont peu évoluées pendant de nombreuses années. Cette remise en cause positive et les nouveaux modes de collaboration recherchés par les nouvelles générations répondent à mon sens à des attentes transgénérationnelles. »

En conclusion, l'audace de cette génération qui exprime ses besoins, nous encourage à challenger en permanence nos pratiques pour trouver cet équilibre entre aspirations personnelles et besoins de l'entreprise.

Retrouvez nos infographies du Dossier spécial Millennials dans le APEC RH de Nov-Déc 2018 !

Professionnels RH, continuez à développer vos pratiques professionnelles entre pairs en bénéficiant des services de l'Apec. Retrouvez tout le programme, ville par ville :


Par dans Jeunes diplômés

From : https://leblogrh.recruteurs.apec.fr/millenials-les-drh-vous-entendent/

Managers : comment répondre à la fronde de vos équ...
La lettre ouverte d'Elon Musk sur le management (à...

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
jeudi 27 février 2020